La Moravie de Napoléon
l'histoire d'Europe a portée de la main
mon excursion
24 / Le château de Nicolsbourg (Mikulov)

Zámek 1, 692 15 Mikulov
(+420) 519 309 014
www.rmm.cz

GPS: 48.8066161N, 16.6362486E

24 / Le château de Nicolsbourg (Mikulov)

précédant suivant

Il y a peu d’endroits qu´on pourrait désigner par le qualificatif de magique. Nicolsbourg en Moravie, avec ses ruelles et coins pittoresques en fait certainement partie. Vous vous retrouvez au cœur d’une région viticole, une région exceptionnelle pas seulement riche en vignes. La région est la porte pour le site protégé de Pálava, riche en faune et nombreuses espèces de plantes qui n´existent nulle part ailleurs en République Tchèque. Même si Nicolsbourg n´a jamais été directement atteint par les batailles des armées napoléoniennes, elle fait partie à bon titre des destinations touristiques. En 1805 l´un des corps d´armée autrichiens y passa dans sa retraite, puis quatre ans après, Napoléon l´occupa après la bataille victorieuse de Wagram.

déclenchement de la guerre contre la France car la Bavière faisait partie de ses alliés. Les Français furent pris au dépourvu et Napoléon subit par la suite sa première défaite à la bataille d´Aspern. Il gagna la bataille suivante (de Wagram). L´armée commandée par le frère cadet de l´empereur François Ier, l´archiduc Charles, fut battue mais encore capable de combattre. L´archiduc poursuivi par les Français se retira sur le territoire morave où les troupes adverses menèrent la bataille près de Znaim (Znojmo) . Le corps français de Davout parvint jusqu´à Nicolsbourg et fut immédiatement appelé de là au champ de bataille de Znaim. Le château de Nicolsbourg sert aujourd‘hui comme le musée et il est exceptionnel par sa position au centre de la ville sur la Colline du château. Vous trouverez ici, outre des expositions de saison, la galerie des Dietrichstein, la bibliothèque du château et une exposition viticole unique. Elle est intéressante pour son tonneau géant qui avec un volume de 101 400 litres et un poids de plus de 26 tonnes est le huitième tonneau le plus grand d´Europe. Le tonneau est si grand qu´une fois tous les musiciens du château entrèrent dedans sauf le joueur de tambour.

Le centre historique de Nicolsbourg

Le centre actuel avec la place centrale se forma vers la fin du XVIe siècle grâce au transfert de l´ancienne place pour avoir une meilleure entrée dans le château. On y trouve beaucoup de bâtiments en style Renaissance, une fontaine (avec le blason des Dietrichstein), et une colonne baroque monumentale – groupe de sculptures de la Sainte Trinité. En bas de la place se trouve la chapelle funéraire des Dietrichstein et leur tombeau et dans la rue Komenský.

Nicolsbourg a aussi une importance exceptionnelle pour la communauté juive qui y fut fondée au XVe siècle et elle fut pendant trois cents ans le siège des rabbins du pays (Rabbi Löw y travailla entre 1553-1573). N´oubliez donc pas la visite de la rue Husova, surtout la synagogue supérieure qui sert de musée de l´histoire et de la culture juives. Le cimetière juif sert de lieu de dernier repos aux rabbins du pays sous Kozí vrch (La colline de la chèvre). Il s´agit du deuxième plus grand cimetière juif en République Tchèque avec une superficie de deux hectares et 4000 pierres tombales.

La vue romantique de la Sainte colline

La récompense de la montée et donc d´une peine physique considérable est la vue magnifique sur Nicolsbourg et ses environs de la Sainte Colline (Tanzberg) avec la chapelle de Saint Sébastien. La colline appartient aux plus vieux lieux de pèlerinage en Moravie, la montée est accompagnée par un chemin de croix de l´époque baroque. Vous aurez une vue sur Kozí vrch avec Kozí hrádek (le petit château de la chèvre) à droite qui sert aujourd‘hui de belvédère. Originellement, il y avait une tour d´artillerie avec au sommet des créneaux.

Nicolsbourg grâce à son charme représente une destination touristique favorite. Outre les fêtes liées au vin (les Marchés viticoles de Nicolsbourg en mai, le Festival des caves ouvertes en juillet et d´autres encore) se déroule ici tout un choix d´activités culturelles – par exemple des concerts dans le parc du château ou les Fêtes musicales de Nicolsbourg (en octobre). « Le concert » pour les gastronomes représente une riche offre de spécialités gastronomiques dans le cadre du Festival des nations Podyjí en juillet. Pour les amateurs des beautés naturelles s´ouvre la possibilité de la visite de la grotte Na Turoldu qui est formée par un système découpé de galeries, salles et dômes sur sept étages.

Depuis plusieurs années on organise en mai des fêtes historiques et militaires rappelant l´époque des campagnes de Napoléon. Elles dépassent même les frontières de la République Tchèque. Dans le passé, le village autrichien qui se trouve à proximité, Drasenhofen, faisait partie de la « Route impériale ». Elle acquit son nom d´après son fondateur, l´empereur Charles VI., qui ordonna au début du XVIIIe siècle la construction de cette route commerciale de Vienne jusqu´à Saint-Pétersbourg. La route avaient des auberges, écuries, cantonnements et ateliers de forgerons. Beaucoup de personnages historiques s´arrêtèrent pendant leur trajet dans la rue des caves, Kaiserstraße. Outre Napoléon et le tsar Alexandre, aussi Marie Thérèse ou W. A. Mozart.