La Moravie de Napoléon
l'histoire d'Europe a portée de la main
mon excursion
13 / Le Monument de la Paix d´Austerlitz

K Mohyle míru 200, 664 58 Prace
(+ 420) 544 244 724
mohylamiru.muzeumbrnenska.cz

GPS: 49.1280556N, 16.7628767E

13 / Le Monument de la Paix d´Austerlitz

précédant suivant

Bien qu’à première vue on puisse dire que le village de Pratzen ne se distingue nullement des autres villages dans les environs, c´est le contraire. Le nom du village provient peut-être du verbe laver . En fait, sur la place du village se trouvait jadis près de la rivière une cabane de berger et une laverie où on coupait et lavait la laine de mouton. Et le mot originel « laver - prát » évolua jusqu´à la forme actuelle de Pratzen. Même pour Napoléon ce village signifiait beaucoup. La prise du plateau de Pratzen devint le symbole de sa glorieuse victoire. Mais on trouve encore une curiosité sur cette colline. En l´honneur de la bataille, on peut y remarquer un monument unique se dresser sur le sommet – le Monument de la Paix.

La conquête acharnée du plateau de Pratzen

On a dit déjà que Napoléon gagna la bataille grâce à son art militaire mais aussi grâce à une grande portion de chance. Et ce fut justement la crête de la colline de Pratzen occupée au début de la bataille par les armées des alliés qui y joua le rôle principal. L´empereur français céda la position apparemment avantageuse du plateau de Pratzen aux alliés dans le but de les attirer dans la vallée de Goldbach en leur faisant croire que l´armée française reculait. Et ça se fit comme il le supposait. A sept heures du matin passées, des milliers de soldats russes descendaient dans la vallée. Plus d´une heure après les premiers soldats, se mit en route la dernière quatrième colonne. Le retard comme nous le savons déjà était causé par le changement du plan des alliés à la dernière minute. Puis Napoléon commença à exécuter son plan et donna le signal de l´assaut. Il voulait occuper le plateau et envahir les alliés dans leur arrière-garde. Sous la colline de Pratzen les formations d´attaque de Saint-Hilaire et Vandamme du corps de Soult avancèrent rapidement. Des mottes de terre gelées se désagrègaient sous leurs pieds. Les soldats couraient presque, on avançait au rythme de 120 pas par minute. Les Français restèrent cachés dans le brouillard un long temps. Quand ils surgirent, ils se trouvaient à 700 ou 800 mètres du sommet. C´est à ce moment-là que les unités des alliés de l´avant-garde de Kolowrat s´en aperçurent. L´un des aides de camp se dirigea vers le général Koutouzov avec la nouvelle de l´attaque inattendue. Celui-ci, surpris, ne paniqua pas. Il voulait à tout prix empêcher que la colline passât aux mains des Français. Il ordonna aux Autrichiens de Kolowrat de se hâter sur la route la plus courte menant au sommet. Il envoya la partie russe de la colonne via les anciens vignobles pour regagner le terrain perdu de Pratzen que les Français avaient occupé entre-temps.

Après la première surprise on réussit à organiser rapidement la défense. Les Français se heurtèrent à une résistance acharnée[14] et leur attaque du plateau ne se passait pas si facilement que Napoléon l´avait prévue. Une lutte désespérée de deux heures se déclencha et apporta de grandes pertes aux deux parties. C´était surtout les Russes qui se défendaient avec ardeur ce qui confirme le général français Thiébault: « Tous les bataillons se laissaient tuer sans qu´un soldat quittât sa position dans le rang et leurs cadavres gisaient sur la terre en lignes de même qu’ils se tenaient dans le bataillon. On ne peut pas penser à l´abattoir de ce jour sans horreur. » Les Français conquirent la colline de Pratzen vers midi. Les deux parties luttaient courageusement et le résultat fut longtemps incertain[14]. Enfin les Français emportèrent la victoire grâce à l´art militaire et la grande portion de chance qu´ils avaient eu ce jour-là.

La pierre miraculeuse des désirs accomplis

Les monuments servent non seulement en l´honneur des victimes dans les batailles mais aussi comme mémento pour les générations suivantes. Tous les soldats morts à Austerlitz sont rappelés par le monument sur la colline de Pratzen. Et pas n´importe lequel. Sous forme inhabituelle de pyramide avec la pointe terminée en croix slave qui se dresse à une hauteur de vingt-six mètres au-dessus du paysage. La symbolique de ce bâtiment est bien saisie par les mots du prophète Isaïe : « Mes morts au combats se lèveront de nouveau. » sculptés au-dessus de l´entrée de la chapelle. La construction fut initiée par le prêtre Alois Slovák et projetée par l´architecte Josef Fanta. Si vous examinez bien le monument vous verrez quatre statues de hérauts tenant des boucliers . Trois symbolisent les combattants des trois armées et le quatrième représente le territoire du champ de bataille – la Moravie. L´entrée dans le monument est encadrée par des personnages de mères et de femmes pleurant complétés par des panneaux en granit elliptiques avec des inscriptions.

Votre intérêt sera sans doute attiré aussi par l´intérieur du Monument de la Paix dans lequel vous trouverez la chapelle avec l´autel en marbre. Sous le sol de la chapelle se trouve l´ossuarium donc l´ossuaire où sont déposées les dépouilles mortelles des soldats trouvées sur l’ancien territoire du champ de bataille . L´intérieur du monument est en plus unique par certains éléments insolites. L´un d´eux est l´acoustique exceptionnelle. Si vous vous mettez dans le coin de la chapelle vous entendez le chuchotement de l´homme se trouvant dans l´autre coin. Vous ne le croyez pas? Une raison de plus pour visiter le Monument de la Paix. Un autre message dit que sur le sol du monument est placée une pierre miraculeuse. Si vous marchez dessus et que vous exprimez un souhait, il s´accomplira sûrement. Ce qui est un peu pénible, c´est que personne ne l´ait encore désignée.

L´exposition multimédia

L´autre chose que vous pouvez découvrir près du Monument de la Paix est le musée avec l´exposition sur la fameuse bataille. Vous y trouverez des figurines de soldats en uniforme d´époque, des expositions d’armes ou d’objets de la bataille, mais aussi tout un grand nombre d´images, de documents, de documents vidéo ou de livres. Le programme audiovisuel multimédia au centre de l´exposition vous offrira une expérience vraiment suggestive lors de laquelle les soldats revivent littéralement devant vos yeux. Le musée est aussi la destination favorite des excursions scolaires. Même les élèves ne vont pas s´y ennuyer.

Chaque année au début de décembre ont lieu des fêtes commémoratives et des actes pieux sur le plateau de Pratzen. Vous pouvez voir dans l´aire du Monument le tombeau dédié au général autrichien Jirčík, le seul général d´origine tchèque qui participa à la bataille. Il défendit avec acharnement le plateau de Pratzen avec ses soldats de la brigade d´infanterie autrichienne. Ce compatriote de Kutná Hora mourut suite à ses graves blessures pendant la bataille même.

Le Monument de la Paix fait partie du TOP des destinations touristiques de la Moravie du Sud. Chacune des destinations touristiques qui obtient cette marque doit satisfaire tout un rang de critères. Ils s´orientent sur la qualité de l´offre des services.